Ce soir c’est réveillon : the place to be, c’est en cuisine !

Comment ne pas parler de la cuisine en ce jour de réveillon ? Je pense à vous qui, en ce dernier jour de l’année, allez passer un temps plus ou moins long, plus ou moins volontairement, plus ou moins seul(e) dans cette pièce racontée au fil des pages de ce blog. Ce soir je vous imaginerai, chacun dans son rôle, chacun dans son rapport à la cuisine. Et encore une fois cela en dira beaucoup de vous. Lire la suite

Francis, l’homme qui roule sur l’eau

Je suis ravie d’inaugurer cette rubrique avec la rencontre de Francis Lamotte. Il vit dans le Grésivaudan, nous sommes quasi voisins, mais la tête et le cœur de Francis sont toujours en préparation d’ailleurs. Il me reçoit chez lui pour me raconter, entre autre, son tour du monde à moto. J’étais curieuse d’entendre ses anecdotes de cuisines de par le monde… Lire la suite

Avis de recherche

Pour un prochain article, je recherche une pièce de théâtre anglaise :
« La Cuisine » d’Arnold Wesker
La dernière édition chez Gallimard n’est plus disponible, et ma bibliothèque locale ne l’a pas en rayon. Si jamais cette pièce trône quelque part autour de vous, j’accepte tout prêt, don, et autre crowdbooking ;-). Merci !

Je reviens vite, j’ai rencontré un citoyen du monde qui veut inverser la tectonique des plaques…

La douleur faite [aux] femmes

Il y a quarante ans l’Assemblée Nationale française votait la loi Simone Veil, qui dépénalise et encadre l’avortement dans notre pays. Il ne s’agissait pas d’inciter ou de banaliser, mais simplement de ne plus ajouter de drame à ce choix (si l’on considère que cela peut en être un) toujours douloureux et tragique.

En tant que lieu de vie, longtemps pièce unique d’une habitation, la cuisine fût aussi le théâtre de ces « affaires de femmes ». Parce qu’on y trouvait le feu, pour faire bouillir de l’eau, une table, des instruments tristement utiles dans ces cas-là, mais aussi parce que cela reste une histoire de femmes ; les témoignages poignants sur ces « avortements de cuisine » ne sont pas rares. Lire la suite