Chez le Pèr’Gras, l’ancienne cuisine veille au grain

Chez le Pèr’Gras, c’est une véritable institution à Grenoble. Perché sur les hauteurs de la Bastille, le restaurant gastronomique contemple, observe avec un regard à la fois détaché et bienveillant la capitale des Alpes. Au-delà d’une seule situation stratégique, l’histoire de l’établissement et celle de la ville se côtoient et se nourrissent depuis maintenant 120 ans.

Témoin privilégié et préservé ayant vu grandir 5 générations de Gras et autant de grenoblois, l’ancienne cuisine est encore aujourd’hui une pièce essentielle dans l’établissement. Avec ce petit détail en plus : elle a conservé son aménagement de 1959, année de création du restaurant actuel.

pano_per_gras2

Posé à flanc de montagne, le restaurant offre une vue imprenable sur Grenoble et ses environs. Photo : Chez le Pèr’Gras

Lire la suite

Revue de presse #4 : série patrimoine et cuisine dans le Dauphiné Libéré

« Quand l’histoire passe à table »

À partir d’aujourd’hui le Dauphiné Libéré me fait l’honneur de mettre en avant mon travail. Chaque lundi, pendant tout l’été, les lecteurs pourront retrouver une visite de cuisine iséroise dans les pages loisirs du journal. Aujourd’hui : le château de Sassenage.

Merci beaucoup à eux !

DL 180716 Sassenage

Virieu, la forteresse tranquille

Aujourd’hui je vous emmène dans le nord-Isère, dans ce que les gens d’ici appellent « les terres froides ». C’est une réalité, le climat y est sévère, mais c’est aussi pour les yeux un régal de couleurs au fil des saisons. Les monts y sont bien moins hauts et bien plus doux que du côté de ma vallée, alors j’en profite aussi pour rééduquer mon regard à l’horizon lointain… C’est à la faveur de ce paysage préservé que toute la majesté et la puissance du Château de Virieu s’impose au détour d’un virage. Une brèche dans l’espace-temps. Une déconnexion consentante s’impose ; ça tombe bien parce que ça fait déjà un petit moment que le portable a démissionné .

chateau de virieu

Photo De Coquina Rerum

Lire la suite

Spécial Bac philo : « Les Dieux sont aussi dans la cuisine. »

Aujourd’hui c’est l’épreuve de philo pour ceux qui passent le bac. Gnark gnark gnark !
Parce qu’un peu de compassion ne fait pas de mal, et qu’au moins je suis certaine que les correcteurs sont trop occupés pour venir vérifier ce que j’écris, je participe à mon niveau à l’effort national. Oui je vais parler philo, mais rassurez-vous cela ne va pas faire mal. Enfin pas longtemps. Il se trouve qu’un de mes maîtres philosophes, Aristote, parle de la cuisine. Non seulement il évoque la cuisine dans son œuvre, mais en plus il dit tout comme moi le coquin. Je peux même affirmer que s’il était vivant, Aristote serait tout simplement abonné à De Coquina Rerum, il likerait à tout-va mes posts. Mon cher confrère a en effet, tout comme la ligne éditoriale de ce blog, admis que la cuisine était un lieu où l’on trouvait la vie, la beauté, la Nature.

« Les Dieux sont aussi dans la cuisine. »

Cette citation est tirée de son livre Les Parties des Animaux (oui je sais, ça m’a fait pareil, mais j’y peux rien).

aristote-allegorie

Les Parties des Animaux, Aristote (allégorie).

Lire la suite

Au Château du Touvet, on n’est pas à court de jardins secrets

Ah le Château du Touvet, quelle splendeur ! En pleine vallée du Grésivaudan, à quelques encablures de la Savoie, c’est un bijou à fleur de Chartreuse qui trône en tête à tête avec la chaîne de Belledonne. Qui est le plus grand ? Personne n’a jamais osé répondre. La machine à remonter le temps fait effet dès qu’on empreinte l’immense allée d’arbres, avec en point de mire cet élégant château du XVIIIe siècle. Déjà de loin les toitures annoncent la couleur car elles brillent d’un éclat sans pareil avec leurs tuiles vernissées. Attention pépite !

© Château du Touvet

© Château du Touvet

Lire la suite

Au Château de Sassenage, on visite la cuisine de Mélusine

À Sassenage, à côté de Grenoble, j’avais découvert la somptueuse cuisine du château à l’occasion des Journées du Patrimoine. Fraîchement restaurée, remplie de trésors et d’accessoires tous plus ingénieux, remarquablement conservés et mis en valeur, cette pièce nous en apprend beaucoup sur l’histoire de la cuisine et je m’étais promis d’y retourner pour en savoir encore plus. C’est chose faite, ma curiosité a été récompensée et je suis heureuse de partager ma visite avec vous aujourd’hui.

copyright chateau de sassenage

Le Château de Sassenage (photo : Château de Sassenage)

Lire la suite

Haïku-linaire #1

Peut-être connaissez-vous le haïku ? Ce petit poème japonais au format bien défini permet d’exprimer des pensées rapides, des émotions, des contemplations. Je me suis dit que j’essaierais bien, moi aussi, de retranscrire la vie en cuisine à travers mes haïku-linaires. Cela me permettra, par la même occasion, de faire baisser la taille moyenne de mes articles, que certains m’ont parfois dit trouver longs… : régalez-vous c’est pour moi ! J’inaugure donc cette nouvelle catégorie sous vos yeux ébahis, avec une anecdote très récente et de saison.


Haiku1Légumes mêlés et
Cuiseur au bruit bienfaisant,
Sensation de feu.


 

Michel Galabru : quelques souvenirs avec ses passages en cuisine

Ce début d’année voit la disparition de Michel Galabru, figure franche et joviale de notre patrimoine artistique. Avec sa voix reconnaissable entre toutes, son regard tendre et accrocheur, il aura accompagné plusieurs générations au théâtre et au cinéma. Pour lui rendre hommage « à ma façon », je vous ai concocté une petite sélection de 3 scènes où Michel Galabru est en cuisine.lavare-1 Lire la suite

Mylène Gouvion : gourmande de vie à tendance relevée

Aujourd’hui je vous emmène à la rencontre de Mylène Gouvion, une chef d’entreprise et blogueuse de la région grenobloise. Elle tient le blog Cuisine & Vanity, dirige une agence de communication et marketing culinaire, est régulièrement sollicitée par les médias pour ses talents et ses conseils, bref elle est sur tous les fronts. Une femme comme je ne serai jamais : un couteau suisse branché sur le 220 ! Originaire d’Annecy (pas loin du couteau suisse), Mylène Gouvion se définit elle-même comme hyperactive et constamment dans l’action. J’étais curieuse d’en savoir un peu plus sur cette femme qui sourit invariablement à la vie. Une vie qui ne l’a pourtant pas épargnée, loin de là, mais qu’elle remercie chaque jour en la dévorant par tous les bouts. Et ça passe par la cuisine bien sûr !

Mylène Gouvion

Nous nous sommes rencontrées au Gaudi Café à Grenoble. Très rapidement Mylène me cite ces mots de Sénèque qui la guident depuis son adolescence : « Ce n’est pas parce que c’est difficile que nous n’osons pas, c’est parce que nous n’osons pas que c’est difficile. » Parler cuisine en commençant par citer Sénèque, je savais que j’allais passer un bon moment…

Lire la suite

Le Formica, c’était formidable… et made in France

On a tous en tête de ces objets, souvenirs ou émotions qui parfois font consensus au sein d’une population ou d’une génération. J’ai déjà cité le fameux couteau électrique Moulinex dans un article sur le réveillon et j’y reviendrai certainement plus en détails prochainement. Je place le Formica® aussi dans cette catégorie. Nous avons tous été marqués par cette matière, ces couleurs. Ringard pour les uns, vintage ou tendance pour les autres, bon marché pour tout le monde, il me semblait évident de le mettre à l’honneur dans ce blog. Et pourtant, en me penchant sur l’histoire de ce matériau si courant dans nos cuisines pendant plus de trois décennies, je ne pensais pas visiter à ce point notre patrimoine, et feuilleter autant notre histoire sociétale, notre monde économique et même culturel.

catalogue formica

Catalogue Formica. © www.jamesshanks.com pour Formica Group

Lire la suite